Les massacres de septembre, partie six

Le peu de travail portant sur les massacres de septembre depuis l’étude historique de Caron en 1935 a été celle d’historiens dissidents, puisque les sorbonnards croient que le travail de Caron est un acte de perfection qui ne devrait pas être altéré.1 Maurice Termeau, écrivant à la même époque que Guès, ignore fondamentalement la question de la culpabilité et semble accepter l’idée populaire que les massacres étaient dus à l’imminence de l’invasion.2 Bernard Conein, écrivant deux ans plus tard, est d’accord avec Guès que les fonctionnaires municipaux ont participé aux massacres et que leur participation à cet acte illégal, a prêté un air officiel, comme un moyen de justifier ceux-ci.3 Jean-Luc Dauphin accuse les officiers municipaux de Paris, non seulement de duplicité dans les massacres de septembre, mais il montre aussi que pendant que les massacres à Paris avaient lieu, la Commune a envoyé certains de ses officiers en provinces pour remplacer arbitrairement les fonctionnaires gouvernementaux à tous les niveaux dans les provinces avec les Jacobins et de provoquer massacre et terreur dans les provinces.4 Ce n’était clairement pas dans leur domaine de compétences.

Notes:

1Frédéric Bluche, Septembre 1792: logiques d’un massacre (Paris: R. Laffont, 1986), 17-18, 217.

2Maurice Termeau, «Comment Joseph Trouillard, Curé de Notre-Dame de Sille-le-Guillaume, échappa aux massacres de Septembre à Paris, en 1792», La Province du Maine (1976): 171.

3Bernard Conein, «Demiurges politiques et porte-paroles dans les massacres de Septembre (1792): les juges ‘improvisés’ dans les prisons de Paris», Les Intermédiaires culturels, Colloque, Aix-en-Provence 1978 (1981): 396-398.

4Jean-Luc Dauphin, «Les commissaires en mission de la première Terreur, Septembre 1792», Etudes villeneuviennes 14 (August 1990): 95-101.

Traduit de l’anglais par Cali St. Just

Version anglaise Copyright 1999 Armand St. Just

Version française Copyright 2014 Armand St. Just et Cali St. Just

Tous droits réservés

Publicités
Cet article, publié dans Armand Saint Just, France - Histoire, Les massacres de septembre, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s